Bénéficier d'avantages fiscaux

Le législateur a prolongé le régime de réduction de l'impôt sur le revenu de Pinel pour quatre ans. Par exemple, les propriétaires qui acquièrent des logements neufs (ou rénovés) à partir du 1er janvier 2013 et du 31 décembre 2021 pour un loyer gratuit en tant que résidence principale peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d'une réduction d'impôt étalée sur la durée du engagement de bail. Cette réduction d'impôt profite également à ceux qui achètent des actions dans des sociétés de placement immobilier (FPI).

Dans le cadre de l'immobilier proprement dit comme l'explique si bien le service de défiscalisation pinel defiscalisation-france.fr/loi-pinel, il est impossible d'accumuler les avantages fiscaux des lois Scellier Pinel, Bouvard, outre-mer, Malraux, etc. D'autre part, la réduction d'impôt de Pinel peut être combinée avec d'autres investissements locatifs qui bénéficient également d'avantages fiscaux. La réduction d'impôt de Pinel est incluse dans le plafond global des niches fiscales, avec un plafond de 10 000 € / an.


Défiscaliser en 2018 avec la loi Pinel


Répondre à plusieurs critères

L'appareil peut être prolongé jusqu'à 9 ou 12 ans. Il est également possible de bénéficier de la loi Pinel à travers le travail. Cela se réfère aux vieilles maisons qui sont dans le processus de transformation de les convertir en nouvelles maisons, dans les maisons qui sont réhabilitées pour répondre aux caractéristiques de la décence et les structures sont devenues des maisons.

Pour bénéficier de la réduction d'impôt prévue par la loi Pinel, l'exonération de la taxe d'habitation doit répondre aux critères définis par la loi:


L'évolution de la loi Pinel dans le temps

Cependant, ces lois sont essentielles à un effet «dope» du marché immobilier qui contribue à la hausse des prix et à la distorsion de la concurrence entre les pays membres de l'Union européenne. Cependant, les systèmes ne sont pas prêts à changer car les effets positifs sont plus nombreux que les effets négatifs.